Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 10:49

Pour la première fois depuis 140 ans, l’Église catholique d'Angleterre compte dans ses rangs un évêque oratorien. Le P. Robert Byrne, 57 ans, qui a notamment travaillé au service œcuménique de la conférence des évêques locale, a été nommé le 15 mars évêque auxiliaire de Birmingham.


Longtemps connus pour leurs collèges (voir ici), au même titre que les Jésuites, les Oratoriens ont toujours porté des choix pédagogiques originaux. Au XVIIe siècle, leurs établissements enseignaient le français et non le latin et abordaient la littérature contemporaine, l’histoire et la géographie, disciplines hautement suspectes alors. La liberté de pensée et l’intelligence y étaient des maîtres mots.


Dans son dictionnaire de pédagogie de 1911, le très laïque Ferdinand Buisson écrivait : « Parmi les corporations enseignantes, l’Oratoire occupe une place à part, grâce à son esprit libéral, à sa tolérance relative, à son goût très marqué pour les études historiques et pour les sciences. Un autre caractère de l’enseignement des humanités dans les établissements de l’Oratoire, c’est la part plus large accordée aux explications du texte, aux thèmes oraux. »


En France, les Oratoriens animent un lieu d'accueil dans le Jura et trois paroisses à Lyon (Sanctuaire Saint-Bonaventure), Marseille et Paris, avec Saint-Eustache , dans le quartier des Halles. Celle-ci est très ouverte aux différentes formes d'arts. Un régisseur y est appointé à temps plein tant les propositions (concerts, expositions) y sont nombreuses. Saint-Eustache attire de tout Paris des catholiques attirés par la qualité des prédications et la liberté de ton.


La solidarité est également une réalité forte. La Soupe Saint-Eustache mobilise quelques 300 bénévoles pour accueillir les nécessiteux tous les jours en d'hiver.


Fondé par Pierre de Bérulle, l'Oratoire de France a décidé en 2009 de recentrer la mission de sa quarantaine de prêtre autour de trois axes : foi, culture et société (voir ici un article publié dans Témoignage chrétien pour les 400 ans de la Société). « Notre identité est de ne pas avoir d’identité », plaisante le P. James Cunningham, supérieur général, d’origine américaine. Les Oratoriens tentent d'abord de coller aux réalités religieuses et politiques du temps, avec ses questions et ses doutes.


On peut ainsi croiser des Oratoriens aumôniers militaires, étudiants ou d’hôpital, militant à la Licra, fondateur d’association pour les réfugiés bosniaques, auteur de contes et légendes béninois, prêtre-ouvrier, enseignant de philosophie à l’Institut catholique de Paris ou encore engagé dans un foyer de jeunes travailleurs. L'exégète Michel Quesnel, ancien recteur de l’Université catholique de Lyon et Jean Dujardin, spécialiste du judaïsme, sont aussi membres de cette famille.


A travers la nomination de Mgr Byrne, on peut voir la reconnaissance, par le Pape Français, d'une belle tradition de l’Église.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de cathoreve
  • Le blog de cathoreve
  • : Philippe Clanché, journaliste religieux indépendant, collaborateur de La Vie ou Bayard Presse. Au menu : émergence d'un catholicisme ouvert, décoincé et qui puisse parler à notre temps. Bon appétit. On peut me suivre sur Twitter : @pclanche
  • Contact

Recherche

Liens