Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2014 2 25 /11 /novembre /2014 12:29

Si elle ne transparaît pas partout dans l'Église de France, l'attitude pastorale impulsée par le pape François semble inspirer le diocèse d'Évreux. On se permettra de rappeler que celui-ci fut célèbre en son temps, au siècle dernier, pour son pasteur original : Jacques Gaillot.


Son successeur actuel Mgr Christian Nourrichard vient de valider des orientations pastorales 2015-2020 très « bergogliennes », à l'issue du synode local.


Le premier des cinq pôles (voir ici) retenus s'intitule joliment : « Une Église au service du monde ». Cela paraît banal, mais certains événement récent dans l’Église de France ont davantage donné à voir une Église au service d'elle-même, et de ses idées, que de l'ensemble de la population à laquelle elle est envoyée. Ce qui n'est pas le même projet.


La référence des fidèles du diocèse d’Évreux est clairement désignée : Diaconia 2013 et l'attention aux frères. L'orientation est claire : « Dans toutes les rencontres en Église (...), gardons le souci de l'accueil, de l'écoute, de la place des plus fragiles, de celles et ceux qui n'ont que rarement la parole... (...) Ouvrons des « lieux » d'écoute, de parole et de convivialité dans la proximité afin de permettre aux plus fragiles de s'exprimer, de prendre leur place, d'échanger, de donner du sens à leur vie et de sortir de l'isolement. »


Le diocèse normand a perçu que l'événement organisé en mai 2013 à Lourdes avait vocation à changer de façon structurelle le regard et l'action des catholiques. Priorité mise au second plan par certains obnubilés par une autre cause...


On retiendra des 3 décrets qui accompagnent ces orientations l'idée d'un Festival des sans-voix, organisé chaque 1er mai par le Service diocésain de la solidarité. On notera que le concept des « no vox » a bien plus de succès dans la gauche radicale qu'en milieu catholique. Si nombre de baptisés empruntent cette voie à titre personnel ou associatif, rares sont les diocèses qui si engagent de façon si officielle. Il conviendra quand même de ne pas faire trop de concurrence aux défilés syndicaux de la Fête du travail.


La troisième décision concrète prévoit l'accompagnement politique des chrétiens. Puisqu'une nouvelle génération de militants se lève à droite dans le sillage des manifestations contre la Loi Taubira, le diocèse saura les aider, avec leurs alter-ego de gauche, pour « pour relire leurs expériences, donner du sens et nourrir la réflexion collective, envisager des pistes d'action ou d'interpellation dans le domaine du « vivre ensemble ».


Et tout cela au service de tous nos concitoyens, du centre et des périphéries.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

senegal 04/12/2014 12:44

j'aime beaucoup ton blog .
Merci pour ces articles .

Présentation

  • : Le blog de cathoreve
  • Le blog de cathoreve
  • : Philippe Clanché, journaliste religieux indépendant, collaborateur de La Vie ou Bayard Presse. Au menu : émergence d'un catholicisme ouvert, décoincé et qui puisse parler à notre temps. Bon appétit. On peut me suivre sur Twitter : @pclanche
  • Contact

Recherche

Liens