Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2014 7 09 /11 /novembre /2014 21:27

Alors que nos évêques ont admiré comme des merveilles la poignée de courageux qui se lancent dans l'aventure périlleuse du sacerdoce presbytéral, de l'autre côté de l'Atlantique, on est passé à l'étape suivante.


Tout le monde sait, depuis des décennies, que l'Eglise catholique en France ne pourra plus (et c'est déjà le cas par endroit) fonctionner selon les règles actuelles. Faute de ministre pour administrer les sacrementts, lesquels sont au coeur de l'expérience catholique.


Jusqu'alors, les réponses apportées ont montré leur innéficacité. Les prières pour les vocations, la sensibilisation auprès de la jeunesse masculine (1), la culpabilisation insidieuse des bonnes familles catholiques. Tout ceci a échoué.


La seule solution efficace est l'importation de prêtres venus d'Afrique, d'Asie et de Pologne (cette dernière filière est en voix d'essoufflement, la baisse des vocations commençant à toucher le pays de Karol Wojtyla). Cette présence, "avec ses atouts et ses défis" (Mgr Pontier, devant la presse) a d'ailleurs été abordée par les évêques lors de leur semaine à Lourdes (voir ici l'article consacré par La Croix à ce dossier). Les prêtres venus d'ailleurs représentent 10% des ministres en exercice dans les diocèses, ce qui n'est pas rien.


On ajoutera, dans une moindre mesure, l'apport des communautés nouvelles comme celle de Saint-Martin. Dans bien des diocèses dans la panade, on s'arrache ces beaux jeunes gens qui affichent la fierté d'être prêtre et qui savent jouer au foot en soutane. Accrochez vous, cher lecteur, je vais dire du bien de la communauté Saint-Martin. Celle-ci a choisi d'envoyer des celulles de plusieurs prêtres en mission, afin de leur éviter de vivre dans la solitude la redoutable confrontation entre l'idéal présenté au séminaire et la réalité du terrain. Ce qui est très pertinent.


Venons-en à notre traversée de l'Atlantique. Quand il apparaît à la loggia de Saint-Pierre le 13 mars 2013, José Mario Bergoglio fait apparaître à ses côtés un prélat brésilien, le cardinal Claudio Hummes. L'ancien préfet de la Congrégation pour le Clergé du Vatican, aujourd'hui archevêque émérite de São Paulo, est toujours actif à 80 ans. Son combat : faire avancer la cause de l'ordination des viri probati (littéralement « hommes expérimentés »), ses fidèles sages, formés, mariés le plus souvent, qui pourraient remplir les fonctions du prêtre, notamment en administrant les sacrements.


Cette idée ne choque pas plus que cela le pape. En effet, une expérimentation dans ce sens a été lancée en Amazonie. L'histoire est racontée, en italien, par la vaticaniste Marco Tosatti de la Stampa (lire ici). Mgr Erwin Kraeutler, missionnaire d'origine autrichienne, évêque de Xingu, a raconté avoir parlé d'un projet audacieux au pape. Ces viri probati pourraient « assurer l'assistance spirituelle » dans une vaste région qui ne compte que 27 prêtres pour 700.000 fidèles et 800 communautés. Lesquelles ne célèbrent l'eucharistie que deux à trois fois par ans !!


Une situation que connaissent depuis longtemps les petites communes rurales et désormais bien des chefs lieu de canton. Penser notre vieille France comme terre de mission et lui donner des cadres légitimes quand on ne peut offrir des prêtres : telle est la révolution psychologique que devraient mener nos évêques. Et sans attendre.


(1) Au point que la question des vocations est intégrée à la pastorale des jeunes dans l'organigramme de l'épiscopat. Comme si les jeunes garçons étaient vu comme des candidats potentiels autant que des chrétiens à accompagner dans leur chemin de foi.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

trafic 13/11/2014 15:22

Merci beaucoup pour cet extrait de littérature. Continuez.

Paola 12/11/2014 09:01

Bonjour, je viens de vous entendre sur Radio Notre Dame. Je suis surprise que ni vous, ni Louis Daufresnes n'est fait le parralèle viri probati/diacres. Pouvez-vous en dire plus par rapport au diaconat? Merci

Présentation

  • : Le blog de cathoreve
  • Le blog de cathoreve
  • : Philippe Clanché, journaliste religieux indépendant, collaborateur de La Vie ou Bayard Presse. Au menu : émergence d'un catholicisme ouvert, décoincé et qui puisse parler à notre temps. Bon appétit. On peut me suivre sur Twitter : @pclanche
  • Contact

Recherche

Liens