Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2015 4 02 /04 /avril /2015 07:08

Et si notre laïcité tricolore pouvait constituer un rempart contre les sentiments négatifs vis-à-vis des populations de culture musulmane ? On pourrait le penser en découvrant une étude menée chez nos voisins suisses.


Chaque canton de la Confédération helvétique mène sa propre politique de liens avec les Églises. Deux chercheurs allemands, rapporte l'agence ProtestInfo (voir ici), ont observé le regard porté par la population sur les musulmans (ou perçu comme tels), dans les cantons. Ils ont mis à jour un lien entre la culture chrétienne et la méfiance envers l'islam.


« Dans les cantons où prédomine une identité culturelle traditionnellement chrétienne, prise en charge par l’état, les personnes interrogées ont tendance à estimer qu’il y a trop d’immigrants musulmans dans le pays», expliquent Marc Helbling (Centre scientifique de recherche sociale à Berlin) et Richard Traunmüller (Université Goethe de Francfort-sur-le-Main). Dans ces mêmes zones, on avait observé la plus forte opposition à la construction de minarets, lors d'une votation en 2009 (voir ici).


Que peut-on conclure pour la réalité suisse, et un peu pour notre pays ?


Le discours d'accueil de l'étranger des Églises chrétiennes, solidement appuyé sur les Écritures et défendu par le magistère catholique comme par les autorités protestantes, demeure d'une efficacité limitée. En France, le vote pour l'extrême-droite séduit désormais les fidèles chrétiens, phénomène marginal il y a quelques années.


Une trop grande proximité entre le système politique et une tradition religieuse, même lurielle (catholique et luthéro-réformée) dans le cas suisse, semble légitimer une hiérarchie entre croyances. Et tendrait donc à expliquer un mépris plus grand envers des traditions religieuses nouvelles, celles qui « ne sont pas de chez nous ».


Enfin, l'étude suisse pour donner en creux du crédit à notre bonne vielle laïcité. En plaçant de la distance entre l’État et les cultes, elle a établi un principe d'égalité entre ces derniers. Aucune Église n'est plus importante aux yeux des autorités. Et elles méritent toutes le même respect – ou le même mépris si l'on est pessimiste– de la part des citoyens.


Comme l'actualité nous le prouve tout les jours, ces propos ne signifient en rien que la France soit plus tolérante ou plus accueillante envers les musulmans, ou les personnes perçues ainsi. Avec elles et toutes les autres, nous devons réussir à vivre en bonne intelligence. Faire diminuer la méfiance et demander en retour une volonté d'intégration.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de cathoreve
  • Le blog de cathoreve
  • : Philippe Clanché, journaliste religieux indépendant, collaborateur de La Vie ou Bayard Presse. Au menu : émergence d'un catholicisme ouvert, décoincé et qui puisse parler à notre temps. Bon appétit. On peut me suivre sur Twitter : @pclanche
  • Contact

Recherche

Liens