Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2015 1 31 /08 /août /2015 13:39

Le 16 septembre, un petit événement se déroulera à Rome. Sera inauguré dans la Ville éternelle une place au nom de Martin Luther. A deux pas du Colisée, on pourra lire sur une plaque « Martin Luther, théologien allemand ».


La mairie de la capitale italienne a accédé à une requête présentée par la communauté adventiste en 2009. Les médias italiens assurent que la mairie a demandé son avis au Saint-Siège. Ce qui prouve que l'indépendance du politique demeure limitée en Italie et qu'il demeure imprudent de fâcher le Vatican.


On peut se réjouir que ce personnage majeur de l'histoire du christianisme, père de la Réforme, soit ainsi modestement honoré. Dans deux ans, le monde chrétien célébrera les 500 ans d'un acte majeur qui allait faire naître le schisme protestant. Le 31 octobre 1517, un moine bénédictin allemand, Martin Luther, affichaient ses 95 thèses réformatrices sur la porte de l'église du château de Wittenberg.


Enfin, pas tout le monde, à observer les réactions du monde intégriste à cette nouvelle. Ainsi le site Médias Presse Info (voir ici), initié par Civitas, n'hésite pas à parler, évoquant l'événement, de « l'hérétique Martin Luther ». Et parmi les commentaires, on peut lire ces propos d'une grande élégance. Lisez plutôt. « Richelieu avait bien raison : si on avait exterminé cette vermine avant qu’il ne propage son hérésie à toute l’Europe, on aurait sauvé des milliers de vies et des millions d’âmes ».


Pourtant, le vent œcuménique n'est pas mauvais à Rome. Pas seulement avec les orthodoxe et les anglicans. Le 22 juin dernier, pour la première fois dans l'histoire, un pape s'est rendu dans l'église évangélique vaudoise de Turin.


Les Vaudois (1) sont les héritiers des disciples du lyonnais Pierre Valdo (1140-1206). Riche marchand, il donna tous ses biens et parti prêcher l'Evangile (en langue vulgaire) et la pauvreté. Condamnés puis excommuniés et persécutés, les Vaudois se sont installés en Italie. Désormais rattachés à la galaxie réformée, ils seraient 45.000 en Italie (et quelques milliers en Amérique latine) et forment le plus gros contingent du protestantisme transalpin (2).


Le 24 août, nous apprend Radio Vatican, le Pape François a adressé un message (lire ici) au synode des communautés vaudoises et méthodistes d'Italie, lequel s'est déroulé du 24 au 29 août près de Turin. « Que le Seigneur accorde à tous les chrétiens de cheminer avec sincérité de coeur vers la pleine communion ». Un chemin qui permet, selon le pape, de « témoigner du Christ et de l’Évangile, en coopérant au service de l’humanité, en particulier en faveur de la dignité de la personne humaine, pour promouvoir la justice et la paix et donner des réponses communes aux souffrances qui affligent tant de personnes, et spécialement les pauvres et les plus faibles ».


On ne sait pour l'heure si un représentant catholique sera présent le 16 septembre, aux côtés des élus municipaux et des dirigeants des Églises issues de la Réforme. Mais ce petit événement augure bien des festivités de 2017, vues côté catho.


(1) Aucun rapport avec les habitants du canton suisse de Vaud.

(2) On peut lire ici une interview d'une responsable vaudois italien.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de cathoreve
  • Le blog de cathoreve
  • : Philippe Clanché, journaliste religieux indépendant, collaborateur de La Vie ou Bayard Presse. Au menu : émergence d'un catholicisme ouvert, décoincé et qui puisse parler à notre temps. Bon appétit. On peut me suivre sur Twitter : @pclanche
  • Contact

Recherche

Liens