Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2015 4 10 /09 /septembre /2015 14:45

A moins d'un mois du début de l'événement, les communautés catholiques de France se mettent à l'heure du Synode sur la famille. Je me réjouis que, suivant le mot d'ordre de la Conférence des évêques de France (voir ici une interview de Mgr Jean-Luc Brunin, qui préside le Conseil Famille et société de l'épiscopat), la famille soit désormais envisagée au pluriel, tant la diversité des situations est de mise.


Ainsi, le diocèse de Bordeaux organise du 27 septembre au 4 octobre le Festival des familles en Gironde (voir le programme complet ici). Pas moins d'une trentaine de rendez-vous sont proposé, à Bordeaux, en banlieue, mais aussi à Arcachon et Libourne. Ateliers, projections, spectacles, conférences, catéchèse, prières : le menu est copieux.


Les promoteurs de ce beau programme n'ont pas oublié les questions qui fâchent et s'ouvrent aux familles qui vivent, comme on dit désormais, « hors des clous ».


Le 29 septembre, les catholiques girondins sont conviés à une soirée sur le thème « Alliance et rupture d'alliance : quelle espérance pour les familles ? ». Accoler les terme de rupture et d'espérance indique le parti pris de la rencontre, que l'on pressent plus tournée vers l'accueil bienveillant des situations individuelles que le rappel d'une doctrine.


Fixé à 20h30 à Mérignac (Maison des Ardillos), le rendez-vous est organisé par l'équipe de la « pastorale des personnes divorcées remariées ou en nouvelle union ». Une appellation originale, qui prend en compte celles et ceux qui, après un mariage, forment un nouveau couple sans passer par la mairie à nouveau. Et ne sont donc pas non plus « dans les clous » civilement !


Le 2 octobre, à l'église Saint-Pierre de la capitale d'Aquitaine, est proposée une soirée-témoignage intitulée : « Quand l'homosexualité s'invite dans la famille » (voir ici) . On appréciera le choix du verbe « s'inviter », plus joli que « s'imposer ». Peut-on fermer la porte à celle ou celui qui s'invite ? Une joli manière de dédramatiser une situation pas facile. Espérons que la parole sera libératrice.


Enfin, histoire de ne pas être accusé de m'intéresser – comme souvent – aux cas douloureux de l’Église, je vais mentionner une initiative originale qui s'adresse à tous les couples. Dimanche 27 septembre, le mouvement « Vivre et aimer » (1) propose un animation de rue sur les quais (face à la Place des Quinconces). Il s'agira « d'écrire une lettre à son conjoint ».


Oseront-ils aller jusqu'à inviter à user d'un stylo, cet outil étrange qu'utilisaient les anciens, avant que les claviers d'ordinateur et de smartphone envahissent nos vies... et nos famille ?


(1) Mouvement catholique, qui offre un accompagnement humain et spirituel aux couples, ainsi qu'aux prêtres, religieuses et religieux. Voir leur site ici.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de cathoreve
  • Le blog de cathoreve
  • : Philippe Clanché, journaliste religieux indépendant, collaborateur de La Vie ou Bayard Presse. Au menu : émergence d'un catholicisme ouvert, décoincé et qui puisse parler à notre temps. Bon appétit. On peut me suivre sur Twitter : @pclanche
  • Contact

Recherche

Liens