Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2016 2 05 /01 /janvier /2016 21:13

En 2016, les catholiques n'ont pas l'intention de se taire devant les réalités politiques et économiques. L'élan de mobilisation, partagé avec toutes les religions, à l'occasion de la COP 21 n'est pas prêt de se tarir.


A Nantes, le projet de l'aéroport de Notre-Dame des Landes, longtemps bloqué par les recours juridiques et par la détermination des opposants, semble redémarrer. Le groupe diocésain « Paroles de chrétiens sur l'Ecologie » (voir ici), déjà connu pour diverses actions et publications, vient de lancer un « Appel de Chrétiens de Loire-Atlantique à réexaminer le projet de Notre-Dame-des-Landes ». La pétition est disponible ici.


Le discours est ferme : « Le projet de développement de l’aéroport nous paraît totalement en contradiction avec les objectifs de la COP 21, aussi bien sur les réductions des émissions de gaz à effet de serre que sur le type d’utilisation des sols. »


A la lumière de l'encyclique Laudato si' du pape François, le groupe nantais, animé notamment par le diacre permanent Loïc Lainé, propose une grille d'analyse en quatre points. Le premier, intitulé « Le bien commun », évoque « une conception dépassée de la réalité économique et sociale ». L'alinéa suivant « Justice et solidarité » interroge : « Le projet de nouvel aéroport est-il de nature à favoriser cette exigence de justice sociale pour les générations d’aujourd’hui et de demain ? »


Dans le chapitre « Notre maison commune », les auteurs se demandent si « en transformant 600 ha de terres agricoles avec béton, goudron et pelouses, en détruisant ou déménageant des espèces protégées végétales et animales », le projet « ne contribuerait-il pas gravement » à la déprédation des ressources de la terre évoquée dans le texte du pape.


Enfin dans son dernière thème « Dialogue et transparence dans les processus de décision », l'appel se base sur le contenu de Laudato si' qui demande, en pareil cas, que soit réalisée une étude de l'impact sur l'environnement « transparente et indépendante de toute pression économique ou politique ». L'encyclique prône également « un consensus entre les différents acteurs sociaux, qui peuvent offrir des points de vue, des solutions et des alternatives différents ». Les militants nantais estiment que les promoteurs de Notre-Dame des Landes sont loin d'être irréprochables selon ses critères.


Forte de ce réquisitoire, la pétition appelle à « réexaminer l’ensemble du projet d’aéroport et ses alternatives, avec une procédure transparente et démocratique ». De plus, le texte demande de « cesser toute procédure d’expulsion des habitantes et habitants de la zone concernée ». En effet, le tribunal de Nantes doit statuer le 13 janvier sur les cas de 11 familles et 4 exploitants agricoles.


Pour le groupe « Paroles de chrétiens sur l'écologie », la conversion à laquelle invite le pape François déborde le cadre strictement écologique. Elle doit être une « conversion démocratique, prenant en compte les avis de tous, conversion du modèle de développement, conversion de notre mode de vie ».


Les habitants de Loire-Atlantique peuvent signer la pétition à l'adresse courrielle créée pour l'occasion : nddl.laudatosi@gmail.com.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

PELTIER françois 29/01/2016 16:31

COP21 Signée, mais, signé pour rien puisqu'on applique exactement le contraire !...

Présentation

  • : Le blog de cathoreve
  • Le blog de cathoreve
  • : Philippe Clanché, journaliste religieux indépendant, collaborateur de La Vie ou Bayard Presse. Au menu : émergence d'un catholicisme ouvert, décoincé et qui puisse parler à notre temps. Bon appétit. On peut me suivre sur Twitter : @pclanche
  • Contact

Recherche

Liens