Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2016 1 31 /10 /octobre /2016 16:52

Le pardon est de plus en plus à la mode dans le monde catholique français. Après les crimes de pédophilie des prêtres et les massacres d'hérétiques (voir mon post précédent ici), voici qu'un évêque de France demande pardon aux catholiques séparés, divorcés et/ou remariés.


Le blog collectif le Samaritain nous apprend, dans une note publiée le 10 octobre par un certain "Goéland"  à retrouver ici), que Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen, a écrit une lettre en septembre à destination des fidèles qui ont connu la séparation de leur couple et qui ont souffert de la position de l'Église.
 

Dans son courrier (à lire ici), Mgr Lebrun écrit. "Je viens vous demander pardon" à quatre reprises.


"L’échec de votre mariage est devenu l’échec d’une vie, peut-être à cause des regards portés sur vous ou d’attitudes envers vous. L’indissolubilité de votre mariage est devenue un fardeau que vous portez comme une condamnation. Le rappel de la loi vous atteint comme des pierres que Jésus a refusé de jeter sur la femme adultère. L’impossibilité de recevoir les sacrements pour les personnes divorcées et engagées dans une nouvelle union, est devenue une exclusion"


Des mots forts, pleins d'humilité, souvent prononcés à mi-voix, rarement écrits dans un document officiel d'un évêque.


La lettre du prélat normand, sous le feu de l'actualité récemment pour avoir subi dans son diocèse la tragédie de Saint-Étienne du Rouvray, se poursuit avec une invitation à toutes et tous ces blessé(e)s de la vie conjugale à une rencontre à la Cathédrale mardi 1er novembre, à 15h30.
 

"Avec le Pape, avec la communauté catholique, je vous invite à célébrer l'appel à la sainteté en la Fête de la Toussaint. Nous passerons la Porte de la miséricorde ensemble et nous prierons les Vêpres. Nous rendrons grâce pour nos vies, pour tout l'amour qu'elles comportent".


Puis, afin d'étudier la possibilité ouverte par le Pape aux remariés, dans certaines circonstances, de recevoir les sacrements, l'archevêque offre des moyens concrets. "J'ai nommé sept prêtres missionnaires de la miséricorde pour vous accueillir spécialement. Avec eux, vous pourrez examiner en toute discrétion votre conscience grâce à la parole de Dieu".


Avec Mgr Lebrun, l'Église a reconnu ses manquements et son défaut de miséricorde envers une catégorie de fidèles du diocèse de Rouen. A ces derniers maintenant d'entamer leur part du chemin. Pour que perdure l'esprit de l'Année de la Miséricorde, qui s'achève en ce mois de novembre.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de cathoreve
  • Le blog de cathoreve
  • : Philippe Clanché, journaliste religieux indépendant, collaborateur de La Vie ou Bayard Presse. Au menu : émergence d'un catholicisme ouvert, décoincé et qui puisse parler à notre temps. Bon appétit. On peut me suivre sur Twitter : @pclanche
  • Contact

Recherche

Liens