Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 13:03

Depuis 1978, les catholiques ont vu apparaître au balcon de Saint-Pierre de Rome un pape jeune et sportif, puis deux septuagénaires, un cérébral et l'autre proche du peuple. Chaque fois, ils ont d'une même force acclamé le pontife et se sont félicités de l'action des cardinaux et de l'Esprit-Saint.

Ils se sont extasiés devant un pontife mettant en scène son agonie en direct, puis devant une autre expliquant que, sans force pour tenir le lourd gouvernail de l'Eglise catholique, il préférait se retirer. Quelques jours plus tard, les mêmes se sont enthousiasmés devant l'arrivée d'un homme de 76 ans, certes en bonne forme, mais avec un poumon en moins.

Ils étaient prêts à acclamer un favori dont ils connaissaient le CV et ont crié de joie pour un inconnu. Ils adorent les expéditions papales dans le monde partout dans la planète et plébiscitent les septuagénaires.

En poussant le bouchon et la mauvaise fois, on pourrait affirmer que n'importe qui habillé de  blanc apparaissant à la tribune aurait immédiatement l’assentiment général des fidèles.

À Paris, un foyer de jeunes  tenu par des religieux a  invité à voir sur écran géant la messe d'entrée en fonction du « Bon pape François ». Le terme, à ma connaissance n'a été utilisé récemment que pour Jean XXIII, après qu'il ait convoqué un Concile, parlé au « hommes de bonnes volontés », contribuer à éviter une guerre (la crise de Cuba) et écrit des textes historiques sur la paix et la justice. Comment peut-on au bout de quelques jours dire que ce pape François est, ou sera, « bon » ?

Il faut dire que nos catholiques français, girouettes bienveillantes, sont bien aidés en cela par la presse, toute aussi béate.

Les médias profanes raffolent des rituels et du décorum de cette monarchie hors âge. La fumée blanche, le secret, les gardes suisses, c'est tellement désuet et sympathique. Et quand en plus, l'élu vient d'un pays exotique !

Nos télévisions  rêvent de l'avènement des nouveaux papes, comme ils se repaissent des mariages princiers. Nous vivons le triomphe posthume de Léon Zitrone.

Qu'on se rassure, ces mêmes médias ne tarderont pas à traiter le phénomène catholique avec sarcasme et incompétence, dès que les experts seront rentrés chez eux. Et dès que le pape devra se prononcer sur des sujets moins consensuels que son amour pour les pauvres.

Quant à la presse catholique, elle est d'une déférence qui mériterait parfois qu'on retire la carte professionnelle à certains. Les images de la « rencontre avec la presse » proposée par le nouveau pape samedi 16 mars frisaient la caricature. Hélas, tel est l'ordinaire de la couverture médiatique au Vatican.

Connaissez-vous beaucoup de lieux dans lesquels des journalistes professionnels applaudissent à son arrivée la personnalité qui les convie, lèvent bien haut leur i-phone pour prendre des photos (comme des ados à un concert), et qui retapent dans les mains à la sortie de la star ? Le tout sans avoir le droit de poser une seule question. Bienvenue dans  monde magique de la presse catholique accréditée auprès du Saint-Siège.

Invité sur une radio pour commenter en direct l'arrivée du nouveau pontife, je me suis senti mal à l'aise devant cet émerveillement permanent des mes confrères. Demain, mes frères et mes sœurs, il fera beau car nous avons un pape paré de toutes les vertus !

Un regard plus distancié, plus questionnant, en un mot plus professionnel, serait le bienvenu. Et une telle attitude rendrait service à l'Eglise catholique, qui manque cruellement de miroir autre que celui de la reine de Blanche-Neige.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Leone Minuscoli 02/04/2013 11:21

Si' i cattolici sono gentili, è vero, ma il mondo ha bisogno di gentilezza, di bontà di amore, di cose brutte ce ne sono gia' troppe. Ci sarà tempo per le critiche o per le polemiche, anzi ce ne
sono gia' state troppe in questi mesi o anni, un po' di pazienza anche da parte dei giornalisti......

Anne de Nantes 23/03/2013 22:32

Merci Philippe pour cette invitation à rester des veilleurs. j'aime beaucoup les premiers gestes du pape François qui parlent bien mieux que des discours. Mais je n'oublie pas non plus avec quel
enthousiasme nous saluions les gestes forts symboliques de JPII (embrassant un jeune atteint du Sida ou baisant le sol de chaque pays visité) pour se rendre compte ensuite de certaines positions
ultra-rigides au niveau dogmatique (divorcés-remariés, par exemple, sans parler de la condamnation de théologies e la libération). Ce cher JP II qui fit accéder Balaguer au statut de saint officiel
sans accorder le moindre regard à Roméro ou à Camara.

Du coup, oui, restons vigilants, de manière bienveillante, mais sans papolatrie.

Nodé-Langlois Patrick 20/03/2013 11:37

Non nous ne sommes pas trop gentils; nous sommes des cathos heureux et fiers, qui ne boudent pas leur plaisir à l'arrivée sur le trône de Pierre de François. Après Jean-Paul II l'athlète de Dieu,
Benoît XVI l'intellectuel de Dieu, nous avons François le puavre de Dieu : le tiercé gagnant du Saint-Esprit.Nous sommes tout simplement émerveillés.
J'aime l'enthousiasme et je ne sais pas comment dire
ma reconnaissance à nos médias et plus spécialement RND et KTO dont le professionalisme est reconnu; demandez à ceux qui de plus en plus nombreux les soutiennent.
Patrick Nodé-Langlois Neuilly-sur-Seine.

Jean-Christian Hervé 20/03/2013 11:24

@Fred, je serais presque d'accord avec ce que vous écrivez (même si j'approuve aussi pour l'essentiel le contenu du post, ce qui n'est pas contradictoire)mais, voyez-vous, vous qui attendez tant de
l'Esprit-Saint, je suis surpris que vous ne n'ayez pas obtenu de lui qu'il vous donne une façon plus aimante de vous adresser à votre prochain...ceci dit, bien évidemment dans le cadre de la
correction fraternelle à laquelle nous invite l’Évangile...
J-C.H

Fred 19/03/2013 16:24

Vous qui êtes intelligent , qui sait prendre du recul Dites nous comment on aurait du se réjouir ? La joie béate que vous décrivez c'est une joie divine , la certitude que nos prières ont été
exaucé quelque chose que visiblement vous ignorez .Nous n'attendons pas comme vous que l'Esprit saint satisfasse nos petits désirs individuels pour l'acclamer et se réjouir .Nous accueillons
d'abord ce qu'il (Esprit saint) nous donne et ensuite nous discernons et nous jugeons après mais en demeurant dans cette confiance filiale .Mise à part les pronostics qui faisaint rire plus
qu'autre chose ,la seule chose que j'ai trouvé de mauvais goût c'est la question qu'on trouvait sur tous les sites "qu'attendez vous du Pape ?" .A part désirer un Pasteur saint que peut-on
souhaiter de plus ? Or beaucoup suite à leurs prières étaient persuadé qu'ils ont été exaucé (visiblement sauf vous ) avant même qu'ils sachent le nom de l'heureux élu.

Présentation

  • : Le blog de cathoreve
  • Le blog de cathoreve
  • : Philippe Clanché, journaliste religieux indépendant, collaborateur de La Vie ou Bayard Presse. Au menu : émergence d'un catholicisme ouvert, décoincé et qui puisse parler à notre temps. Bon appétit. On peut me suivre sur Twitter : @pclanche
  • Contact

Recherche

Liens