Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 07:08

 

 

Christoph Schönborn, cardinal-archevêque de Vienne, a bien du mérite. Depuis des mois, il fait face à une fronde de prêtres qui appellent leurs collègues à désobéir à certaines règles insoutenables : interdiction d'accès à la communion pour les divorcés remariés, interdiction pour les laïcs de présider certaines cérémonies... Comble de malheur, le meneur de cette révolte est un de ses anciens bras droit, le P Helmut Schüller.

 

 

Coincé entre Rome et la peur d'une contagion d'un côté et le risque de schisme et de l'accélération des départs de fidèles de l’autre, le cardinal marche sur un fil. Et pour l'heure, il ne s'en sort pas trop mal.

 

Dernièrement, il vient de se comporter en pasteur plein d'humanité et de finesse. Florian Stangl , 26 ans, employé de Caritas (le Secours catholique autrichien) auprès d’enfants handicapés, a été élu au conseil de paroisse de Stützenhofen, un village de la Basse-Autriche. Son curé le P. Gerhard Swierzek a exigé de lui qu'il démissionne, au motif que M. Stangl vit avec un homme sous le statut d'union civil et ne s'en cache pas. Ce dernier, refusant la décision, a demandé l'arbitrage de l'archevêque, lequel a accepté de le recevoir avec son compagnon.

 

A l'issue de ce rendez-vous, le cardinal Schönborn a désavoué le curé, demandant que l'élection de Florian Stangl soit validée. Dans un communiqué, il a signalé l'existence de « beaucoup de membres des conseils pastoraux de paroisse dont le style de vie n’est pas en totale conformité avec les idéaux de l’Église».

 

Le prélat a reconnu avoir été marqué par « l'engagement à vivre une vie de foi» du couple homosexuel, ajoutant qu'il comprenait pourquoi M. Stangl avait recueilli tant de voix (90% des votants) au sein de la communauté paroissiale.. « Je pense que ce jeune homme est à la bonne place, et je prends sur moi de couvrir l’affaire. »

 

En écrivant cela, le cardinal-archevêque sait que des bonnes âmes ne manqueront de dénoncer le scandale à Rome, où d'autres bons serviteurs de l'Église penseront surement que, décidément, Christoph Schönborn est bien peu regardant avec la discipline. Et ils auront raison.

 

Le prélat préfère un bon paroissien actif aux médisances. Sans doute sait-il combien les homosexuels souffrent de leur discrimination au sein de l’Église catholique et pense comme Florian Stangl que « la demande de vivre dans la chasteté semble non réaliste ».

 

Dans la tourmente que connaît l'Églisecatholique autrichienne dont il est le chef, le cardinal fait un geste d'ouverture. Même s'il a fait remarquer que, normalement, les candidats aux conseils pastoraux doivent signer une déclaration affirmant leur « adhésion à la foi et à la discipline de l’Église catholique », histoire de rappeler le caractère exceptionnel de sa décision, il a privilégié l'homme à la loi.

 

Sa décision donne à voir un visage d'Égliseplus ouvert et pourrait faire revenir vers les communautés des ouailles qui ne supportaient plus le rigorisme moral de l'institution.

 

Chaque dimanche dans les paroisses, des divorcés-remariés, des homosexuels et une foule de gens hors des canaux réguliers de l'Église, vont à la messe et communient devant des prêtres qui n'ignorent rien de leur situation. Si un évêque, et pas des moindres, à son tour fait passer l'esprit avant la lettre, alors les espoirs sont permis.

 

Pour tous les Florian Stangl d'Autriche et d'ailleurs.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de cathoreve
  • Le blog de cathoreve
  • : Philippe Clanché, journaliste religieux indépendant, collaborateur de La Vie ou Bayard Presse. Au menu : émergence d'un catholicisme ouvert, décoincé et qui puisse parler à notre temps. Bon appétit. On peut me suivre sur Twitter : @pclanche
  • Contact

Recherche

Liens