Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 20:57

Luc Le Vaillant est une des plumes de Libération. Prix Albert Londres en 1998, il coordonne les portraits de dernière page et tient également une chronique hebdomadaire. Sa dernière livraison (le 27 août) s'intitule « Islamophobie voltairienne ».


« Je suis islamophobe, mais aussi cathophobe, judéophobe, et si les Pentecôtistes continuent à prêcher l'obscurantisme, je vais m'occuper de leur cas », écrit Le Vaillant, qui conclut son catalogue « en un mot, je suis religiophobe ». Rien ne surprenant dans les colonnes d'un journal qui n'a jamais donné dans la finesse face aux croyants et aux religions.


« L'islam comme le catholicisme veulent contrôler l'intégralité de la vie humaine (éducation, nourriture, sexualité, procréation). Ils refusent le libre-arbitre des individus et ne se sentent pas engagé par le pacte social ».


Les déclinaisons de l'islam politique dans le Proche et Moyen-Orient donnent malheureusement raison à Luc Le Vaillant. Même si la généralisation n'est jamais très bonne.


Hier, j'aurai hurlé devant le même procès fait au catholicisme. Après les mois que l'on vient de vivre en France et le procès en démocratie intenté par certains opposants au mariage homosexuel, ces derniers ont donné l'impression de volonté de contrôle. Par la-même, ils ont renforcé les fantasmes de pouvoir clérical qui traînent encore dans une gauche inculte.


En affirmant que « Mahomet et Jésus sont prosélytes », le journaliste montre qu'il n'a rien compris, ou rien voulu comprendre au message du Christ.


Histoire de ne rater aucune bourde sur la question, Luc le Vaillant a ressorti le sempiternel argument qui ne figure pas dans la Loi de 1905 : « il faut réaffirmer que la croyance relève du domaine privé et ne peut au grand jamais se mêler des affaires publiques ».


Je vais quand même finir par un bon point au chroniqueur quand il invite à « batailler pour la liberté de penser et le droit au blasphème ». Ce dernier demeure un bon indicateur de démocratie qui permet, chez nous, aux journalistes de proférer des bêtises. Ce qui est toujours moins grave que d'embastiller ou de supprimer ceux qui ne croient pas comme il faut.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de cathoreve
  • Le blog de cathoreve
  • : Philippe Clanché, journaliste religieux indépendant, collaborateur de La Vie ou Bayard Presse. Au menu : émergence d'un catholicisme ouvert, décoincé et qui puisse parler à notre temps. Bon appétit. On peut me suivre sur Twitter : @pclanche
  • Contact

Recherche

Liens