Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 12:58

Pauvre Benoît XVI. Le pape émérite était déjà passablement ringardisé par le charisme détonnant de son successeur venu d'Argentine. Mas jusqu'alors, le jésuite n'avait pas bougé d'un iota sur les acquis de son pontificat.


Pour cela, tout le monde attend les fameuses réformes du système central du Vatican, concoctées par l'octuor de cardinal qui doit tenir une première réunion avec le pape début octobre.


Or, selon le vaticaniste italien Sandro Magister, dont le blog est traduit en français, cela bouge sur un autre front très cher au pontife allemand : les rites de la messe. Certains pensaient que la possibilité de célébrer l'eucharistie de deux manières – ordinaire et extraordinaire – étaient désormais assurée, grâce à la sympathie de Benoît XVI pour l'ancien rite et ses militants. Apparemment, rien n'est moins sûr.


L'histoire concerne la congrégation des Frères Franciscains de l'Immaculée (leur site en anglais). Fondée en 1970 par deux prêtres italiens et reconnue en 1990, cette communauté missionnaire, franciscaine et mariale connaît un grand succès mondial, avec près de 300 frères (dont un centaine de prêtres) et 400 religieuses. Elle n'est peu connue en France, excepté dans le « très accueillant » diocèse de Toulon.



« Ils se veulent fidèles à la tradition, dans le plein respect du magistère de l’Église, écrit le journaliste de l'Espresso. C’est si vrai que, dans leurs communautés, ils célèbrent la messe aussi bien selon le rite ancien que selon le rite moderne, comme le font d’ailleurs, partout dans le monde, des centaines d’autres communautés religieuses (…) appliquant ainsi l’esprit et la lettre du motu proprio Summorum pontificum de Benoît XVI.


Chez les Frères, tout le monde n'apprécie pas cette diversité de pratique. Certains souffrent de « la propension excessive de leur congrégation à célébrer la messe selon le rite ancien, ce qui aurait pour effet de créer des exclusions et des oppositions au sein des communautés, de miner l'unité interne et, pire encore, d’affaiblir le "sentire cum Ecclesia" [NDLR : le lien avec l'Église] le plus général. » Alertée, la Congrégation pour les religieux a enquêté et un décret daté du 11 juillet 2013 va changer bien des choses chez les Frères Franciscains de l'Immaculée.


Alors que Benoît XVI avait établi que l'on pouvait utiliser le rite ancien sans autorisation préalable, ce texte dit à peu près le contraire. Signé par les deux chefs de la congrégation vaticane, dont le secrétaire (numéro deux) a été nommé par le nouveau pape, le décret précise : « le Saint Père François a décidé que tous les religieux de la congrégation des Frères Franciscains de l'Immaculée sont tenus de célébrer la liturgie selon le rite ordinaire et que, éventuellement, l'usage de la forme extraordinaire devra être explicitement autorisée par les autorités compétentes, pour tous les religieux et/ou communautés qui en feront la demande ».


Si un tel principe devait faire jurisprudence, cela signifierait un retour en arrière très clair et un désaveu pour ceux qui estimaient que l'on pouvait « oublier » le rite moderne tout en restant pleinement en communion avec Rome.


Nulle doute que l'aile traditionnelle de l'Église catholique, laquelle a très peu apprécié l'arrivée du jésuite argentin aux affaires, ne restera pas sans réaction. L'automne va être chaud au Vatican.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

call from microsoft scam 08/08/2014 14:53

It’s been good news for the catholic society that the Holy Father Francis decided that all the religious of the Congregation of the Franciscan. It will lead to the increase of catholic followers. I am planning to join the missionary community Franciscan.

Jobinette 25/08/2013 10:15

Il reste que les prêtres "nouvelle vague" qui entrent en fonction ont été formés dans les séminaires aussi dans la mouvance tradi : moralisation excessive, surdimentionnement de la notion de péché, éviction des filles du choeur des églises et des femmes de la communion. L'esprit reste ce qui fait écran à la découverte de la très belle et profonde spiritualité catholique qui devrait depuis longtemps(JPII) faire l'objet de la judicieuse "Nouvelle Evangélisation" déjà ancienne mais qui à ce jour n'a toujours pas émergée : la hiérarchie catholique freinerait-elle la progression de sa propre spiritualité au profit des dogmes et du sévère Droit Canon par peur de la subversion spirituelle nettement plus démocratique ? Dommage quand même...

Présentation

  • : Le blog de cathoreve
  • Le blog de cathoreve
  • : Philippe Clanché, journaliste religieux indépendant, collaborateur de La Vie ou Bayard Presse. Au menu : émergence d'un catholicisme ouvert, décoincé et qui puisse parler à notre temps. Bon appétit. On peut me suivre sur Twitter : @pclanche
  • Contact

Recherche

Liens