Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 20:50

En cette période de rentrée scolaire et de diminution de ce que l'on appelle la « culture générale », on peut se demander si l'éducation peut encore sauver la culture religieuse.


On se souvient du rapport demandé à Régis Debray en 2002, « L'enseignement du fait religieux dans l'école laïque », qui avait lancé l'alerte sur la rupture grave de transmission. Depuis, les enseignants, eux-mêmes issus d'une génération largement ignorante des choses religieuses, ont le plus grand mal à donner les bases nécessaires à leurs élèves.


Pourtant, quand on enseigne les lettres, l'histoire, la musique ou l'art plastique, il est évident que les bases de christianisme, notamment les références évangéliques, sont souvent sollicitées. Que dire lorsque un lycéen, à qui l'on a demandé de citer les éléments fantastiques dans le poème de Guillaume Apollinaire La Loreley peut citer... « les évêques » !


Il n'est pas que les cours d'histoire contemporaine -on pense ici notamment à la question israélo-palestinienne, qui soient sujet à des tensions politico-religieuses que les professeurs ont parfois bien du mal à gérer, faute de connaissances.


L’Enseignement catholique, comme l'école publique, connaît la difficulté – ses enseignants n'étant pas si différents. « Si nous sommes si attentifs à cette question, ce n’est pas par prosélytisme, mais pour deux raisons essentielles, expliquait en janvier dernier Éric de Labarre, son secrétaire national d'alors (lire son intervention ici). La prise en compte du fait religieux est un élément essentiel de la culture contemporaine, sans lequel il est impossible de comprendre le monde dans lequel nous vivons.


De surcroît, dans une société où beaucoup de nos concitoyens disent être à la recherche de sens, l’ouverture sur le fait religieux est aussi une porte entr’ouverte sur l’importance des représentations et du symbolique pour la vie de chacun d’entre nous. L’Enseignement catholique, par son histoire et ses fondements, a sans doute une responsabilité particulière, notamment pour la formation des enseignants. »


Il s'est doté d'un très bel outil numérique : le site « Enseignement et religions ». Fruit d'une mission confiée à une équipe de spécialistes par l'organisme de formation des enseignants de l'Enseignement catholique, cette mine remarquable propose, en libre accès, des séquences pédagogiques pour toutes les matières et une base documentaire pour les grandes traditions (christianisme, judaïsme, islam, religions orientales, religions premières) ainsi que sur la spiritualité.


Les enseignants pourront également trouver des dossiers transversaux (anthropologie, art sacré, fêtes religieuses, laïcité, symbolisme) et un Observatoire des programmes et des manuels scolaires. Tous gagneraient à le visiter régulièrement.


De même qu'ils devraient vérifier si le CDI de leur établissement a acquis les dix titres de la collection « Récits primordiaux », publiée par La Documentation française. On y trouve notamment des volumes consacrés à Abraham, Muhammad (Mahomet), Jésus, mais aussi Ulysse et Héraclès ou encore « Les récits de la création ». Mêlant textes de références et iconographie de qualité, ces ouvrages réalisés pour les enseignants sont des supports remarquables pour les aider à transmettre ces fondements de notre culture commune.


En espérant que cette année scolaire fasse retisser es liens entre un aujourd'hui un séculier et un passé qui savait ce qu'il devait au sacré.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nathanaël 04/09/2013 22:38

L'école est concernée par la transmission du fait religeiux mais aussi les bibliothèques. Il y a quelques années, je m'étonnais auprès de la responsable de la bibliothèque municipale de ma commune : il n'y a pas de bible dans les rayons à disposition des lecteurs. Réponse : il faut respecter la laïcité ! Et de plus, il faudrait aussi mettre en rayon un Coran et d'autres textes d'autres religions. - Consternant ! Ce n'est pas du respect de la laïcité mais d ela fermeture d'esprit.

Jean-Christian Hervé 07/09/2013 23:25

Eh oui! Beaucoup n'ont pas encore compris ce qu'est la laïcité! Ce qui est d'autant plus navrant que ce sont souvent des services publics...

Présentation

  • : Le blog de cathoreve
  • Le blog de cathoreve
  • : Philippe Clanché, journaliste religieux indépendant, collaborateur de La Vie ou Bayard Presse. Au menu : émergence d'un catholicisme ouvert, décoincé et qui puisse parler à notre temps. Bon appétit. On peut me suivre sur Twitter : @pclanche
  • Contact

Recherche

Liens