Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2015 5 06 /03 /mars /2015 08:18

Du voyage estival du pape en Amérique latine, on se sait que peu de chose, si ce n'est qu'il n'ira pas dans son Argentine natale. Le secrétaire d’État au tourisme du Paraguay a annoncé que François serait dans son pays du 10 au 12 juillet.


Au programme de ces trois jours, deux étapes classiques : la capitale Asuncion et un sanctuaire marial (Caacupé). Enfin, le pape François visitera les ruines de deux missions jésuites : la Santísima Trinidad de Paraná (inscrite au patrimoine mondial par l'Unesco) et Jesús de Tavarangue, situées à la frontière avec l’Argentine.


Le jésuite Bergoglio veut ainsi revisiter et mettre en lumière cette expérience historique originale que furent ces territoires autonomes, appelés « réductions », peuplées de populations « indiennes », du peuple guarani, à convertir au catholicisme. Nous étions aux XVIIe et XVIIIe siècles, après la conquête espagnole (1).


La Compagnie de jésuite avait obtenu du Roi d'Espagne toute latitude pour l'organisation de ces « réductions ». Les autochtones y étaient considérés aussi bien que les espagnols. Hormis le gouverneur général, dont le nom était soumis aux jésuites, tous les autres responsables étaient élu librement au sein de la communauté. Celle-ci bannissait la peine de mort, proposait des services publics, offrait des journée de travail de 6h (contre le double en Europe), permettait l'étude de la musique et la danse, et assurait l'alphabétisation de tous. On y aurait même (lire ici) inventé le football, bien avant les Anglais !!


Conformément aux traditions guaranies, les terres étaient divisées en deux parties: un secteur communautaire et un secteur individuel. Le premier, qui permet le commerce extérieur et le paiement du tribu au Roi d'Espagne, assurera le développement économique des réductions, lesquelles bénéficiaient des techniques traditionnelles des guaranis et des innovations apportées par les jésuites.


Cette vie idyllique, marquée par une foi forte et un encadrement religieux strict, touchera jusqu'à 140.000 personnes dans un trentaine de réductions présentes sur le territoire actuel de quatre pays (outre le Paraguay, l'Argentine, le Brésil et l'Uruguay). Elle ne prendra fin au Paraguay qu'avec la cession du pays par l'Espagne au Portugal. En 1767, les Portugais expulsent les Jésuites, anticipant de quelques années l'interdiction de la Compagnie par le Pape (1773).


Des petits paradis perdus bien dans l'esprit de la présence de l'Eglise aux périphéries chère à François.

(1) Elements puisé sur wikipedia

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de cathoreve
  • Le blog de cathoreve
  • : Philippe Clanché, journaliste religieux indépendant, collaborateur de La Vie ou Bayard Presse. Au menu : émergence d'un catholicisme ouvert, décoincé et qui puisse parler à notre temps. Bon appétit. On peut me suivre sur Twitter : @pclanche
  • Contact

Recherche

Liens