Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 07:59

Deux ans après l'apparition du prélat argentin au balcon de Saint-Pierre, le monde entier a perçu qu'il se passait quelque chose dans le monde catholique. Tel le célèbre village gaulois, seule l’Église de France semble ne pas s'en rendre compte.


Contre cette apathie, cet aveuglement – je ne parle pas ici de la brochette d'évêques qui considèrent, sans rien dire, que ce pape est à peine catholique, et qu'il est le fruit d'une erreur d'aiguillage de l'Esprit -, trois personnalités sonnent le tocsin.


Guy Aurenche, présenté comme avocat honoraire, mais dont tout le monde connaît les engagements – aujourd'hui à la présidence du CCFD Terre solidaire, hier à l'Acat ; Catherine Billet, la dynamique déléguée générale de Pax Christi France ; et le journaliste essayiste Jean-François Bouthors signent un manifeste intitulé « Appel à un réveil ». Voici ici le texte, publié sur le site de la Conférence des baptisés de France.


Ce trio est résolument bergoglien et chante les louanges d'un homme « qui ose affronter des questions sensibles qui touchent la vie des croyants » et « appelle l’ensemble des fidèles à prendre la parole, à oser dire ce qu’ils vivent, quels malaises ils ressentent à l’écoute de certaines paroles stéréotypées ».


« Nous avons besoin d’une prise de conscience de l’ampleur du sursaut appelé par ce pape et de la nouveauté qu’il apporte ». Celle-ci s'exprime avant tout sur la forme. Mais elle est majeure. Les auteurs parlent d'une « réalité inouïe ». Sur les questions qui touchent à la famille, « chacun est appelé, s’il le veut, à s’exprimer ». Les règles ecclésiales se sont pas immuables et l'ère, wojtylienne, d'interdiction des débats, appartient au passé.


Puisque « ce temps est favorable à l’Évangile » et comme « il revient aux croyants d’en prendre conscience », nos trois militants exhortent leurs lecteurs à répondre à l'appel adressé en vue de la deuxième session du synode sur la famille, qui se tiendra en octobre à Rome. « Les Églises locales sont associées à un travail de discernement ; elles sont invitées à ne pas craindre le dialogue ».


Guy Aurenche, Catherine Billet et Jean-François Bouthors veulent convaincre celles et ceux qui doutent de l'efficacité de leur mobilisation, échaudés par un passé durant lequel la parole de la base n'avait aucun écho. « Dire ce que peut-être nous osions à peine penser, contribuer au renouvellement du langage de la foi, notamment sur les réalités familiales, appuyer les paroles et les gestes d’ouverture de notre pape, ce sera notre manière de participer à une réelle renaissance de l’Église »


Et l'occasion est à saisir maintenant. « Notre abstention, notre passivité, poussent l’Église à s’éloigner de la lumière de l’Évangile du Christ ». Le message est aussi valable pour les évêques de France qui se retrouvent à Lourdes du 24 au 27 mars pour leur assemblée de printemps.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de cathoreve
  • Le blog de cathoreve
  • : Philippe Clanché, journaliste religieux indépendant, collaborateur de La Vie ou Bayard Presse. Au menu : émergence d'un catholicisme ouvert, décoincé et qui puisse parler à notre temps. Bon appétit. On peut me suivre sur Twitter : @pclanche
  • Contact

Recherche

Liens