Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 20:04
En prévoyant de boycotter le discours papal au Bundestag, des élus d'extrême-gauche jouent contre leur camp.
 
Le premier temps fort de la visite papale en Allemagne (22 au 25 septembre) sera sans doute son discours devant le Bundestag, le parlement allemand, à Berlin, le premier jour.
Les élus du parti Die Linke (la gauche), à la gauche du Parti social-démocrate, ont décidé de manifester leur opposition à cette visite. D'après un article publié le 2 septembre par le quotidien Suddeutschen Zeitung, et relayépar l'agence de presse de le l'épiscopat belge, plus de la moitié des 76 élus du groupe comptent tout simplement boycotter le discours du pape. Nombre de leurs camarades ont choisi eux d'être bien présents et de distribuer des préservatifs, pour protester comme les positions catholiques sur la morale sexuelle.
Pratiquer la chaise vide ou la provocation dans l'enceinte d'un Parlement sont des postures indignes en démocratie. Rien ne dit que Benoît XVI va parler de sexualité aux parlementaires allemands. Il devrait davantage être question d'économie, domaine dans lequel le pape est plutôt anti-libéral. Et quand bien même, assister à un discours n'a jamais signifié adhérer aux thèses de l'orateur.
Une telle attitude est à la fois impolie, idiote et contre-productive. Elle témoigne d'un sens de la démocratie plus que limité. Elle signifie un manque de respect pour les 24 millions de compatriotes qui appartiennent à l'Église catholique, sans compter ceux qui accordent quelque prix au discours de Benoît XVI.
D'un point de vue stratégique, l'action des élus de Die Linke donne du grain à moudre à la tendance paranoiaque catholique en vogue en Europe. Le nouvel archevêque de Berlin Rainer Maria Woelki  ne s'est pas privé de réagir : « Depuis ma nomination, j'entends partout combien Berlin est ouverte, libérale et tolérante. Le pape aussi mérite respect et tolérance ».
Discuter et débattre des idées du pape et de l'Église catholique est salutaire. A condition de le faire avec intelligence.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de cathoreve
  • Le blog de cathoreve
  • : Philippe Clanché, journaliste religieux indépendant, collaborateur de La Vie ou Bayard Presse. Au menu : émergence d'un catholicisme ouvert, décoincé et qui puisse parler à notre temps. Bon appétit. On peut me suivre sur Twitter : @pclanche
  • Contact

Recherche

Liens